Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 07:30
Partiels are coming : correcteurs, prenez garde… les copies arrivent

Un soir, au sud de la bibliothèque Cujas, un vieux coordinateur d’équipe, usé par l’année écoulée, s’adressa à ses nouvelles recrues et leur tint à peu près ce langage :

« L’année universitaire est noire et pleine de terreur. Or, voici que commence notre garde. Ces sauvageons d’étudiants se massent déjà dans les amphithéâtres. Pendant un mois, ils vont nous bombarder de copies d’examens. Arriverons-nous à survivre à ces horreurs? Oh, cesse donc de sourire jeune Raoul. Tu ne sais pas ce qui t’attend… Les copies arrivent et nous n’y survivrons pas.

- Sont-elles si différentes de celles que nous écrivions à l’époque? s’enquit un jeune thésard travaillant sur la bâtardise en droit privé. Après tout, seule la rue Cujas nous sépare d’eux.

- Tu veux connaitre ces horreurs ? cracha le vieux coordinateur. Tu veux un avant-goût des notes catastrophiques? Et bien soit. Ecoutez donc, jeunes chargés de TD, la litanie des 35 copies les plus infâmes, car à ces partiels commence votre garde et vous devrez préserver le monde de l’université de cette menace…

 

Les copies s’aligneront devant vous par dizaines. Amas informe, sans visage et pourtant… parmi celles-ci se dissimuleront des créatures dont la simple évocation suffirait à faire défaillir Hermione Reloux.

1. La copie Ponéglyphe : Les hiéroglyphes ne sont plus au programme depuis 2500 ans ; le klingon pas avant 1500 ans.

2. La copie Fast and Furious : La calligraphie doit respecter les lignes des copies, toute sortie de piste comportant un risque.

3. La copie Deathnote : La copie est scarifiée à coups de stylo, attestant de la fureur inexplicable de son auteur durant la rédaction.

4. La copie Panier Carrefour : La copie est rédigée sous forme de tirets alors que seuls vos correcteurs ont le droit de faire des listes (surtout des petits hauts de Nicole de la Pétassière).

5. La copie Numérobis : L’une des feuilles de brouillon constitue une partie intégrante de la copie (généralement le II, B), faute de temps, faute de mieux.

6. La copie Tiers-monde : Comme dans les faubourgs populaires de Bangkok (encore que…), la copie rendue en TD est écrite sur les pages arrachées d’un cahier, dans le meilleur des cas.

7. La copie Tabulation from Hell  (ou « Comment j’ai rasé l’Amazonie ») : L’étudiant saute une page à chaque nouvelle section, gonflant artificiellement l’épaisseur de son travail (mais pas celle de sa note).

 

Si vous avez résisté à l’apparence de ces êtres venus ruiner vos soirées et vos weekends, ne vous réjouissez pas trop vite. Ces copies vous apprendront le désespoir. Vous allez réaliser que tous vos conseils méthodologiques s’en sont allés comme la vertu sur le pucelage de Cordélia Corloux.

8. La copie Emma Bovary : Se tromper de sujet ou de méthodologie, c’est toujours se tromper.

9. L’indigeste Justinienne : Autrement appelée « Copie recopiage de code ».

9 bis. La copie The Hobbit : Variante de l’Indigeste… en TD, l’Etudiant restitue un paragraphe entier du dernier manuel d’Hervé Valoche, en beaucoup, beaucoup, beaucoup plus long et en beaucoup, beaucoup, beaucoup moins bien.

10. La copie Ninpo doctrinal no jutsu : Ou « technique secrète d’invocation d’auteurs inexistants ». Comme le disait un vieux sage, "si tu n’es pas sur la liste de Cujas, tu n’as pas le droit de cité".

11. La copie Star Wars : Il y a longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine, cette copie a valu quelque chose (enfin, peut-être). Aujourd’hui, la copie qui s’ouvre par « de tout temps » entraine de tout temps, de la note, un anéantissement.   

12. La copie Tryphon Tournesol : Les parfaites majeures, oubliées en mineures, se concluent sur des notes d’horreur.

13. La copie créée de fait : Copie dans laquelle, après un recopiage in extenso des faits du cas pratique, il est répondu en fait avec des arguments de fait aux questions juridiques posées. Bref, un travail ni fait, ni affaire (sic).

14. La copie tour de Babel : L’étudiant, polyglotte, utilise plusieurs langues dans le corps de son texte sans traduire les dictons (exotiques ou tirés de série US) utilisés.

 

Si la méthode ne titube pas comme un septon grabataire, vous n’êtes pas encore sorti(e) d’affaire. Justin Cogens et ses disciples vous traqueront au fil des pages qu’ils multiplieront, inutilement, juste pour le plaisir de vous faire souffrir, une ligne encore.

15. La copie « Allo quoi ! » : Une copie vierge d’intelligence. Technique gonflée dont l’issue fatale peut souvent être illustrée par le proverbe « T’as pas de connaissance, t’as pas de points ».   

16. La copie « Hadock » (sic) : Les locutions latines sont écrites en grec.

17. La copie Bernard du PMU : La copie Café du commerce ou de basse politique.

18. La copie Indochine : La copie alterne les raisonnements What the f** et les jump cut, ou vice et versa (ex : la salariée ayant un dauphin tatoué sur l’omoplate, il est certain que la convention sur les gens de mer s’applique).

19. La copie Plus belle la vie (ou copie Closer) : Copie dans laquelle l’étudiant(e) raconte sa vie, faute de vouloir parler de droit.

19 bis. La copie Mistral perdant : Copie (généralement la même) dans laquelle l’étudiant(e) présente des excuses à son futur correcteur pour la qualité de son travail ou pour son caractère inachevé.

20. La copie Météores de pégase : L’étudiant répète inlassablement le même argument sans en atteindre le 7ème sens.


21. La copie galère : L’étudiant à ramé pour écrire un recto en trois heures. Une cadence de sabordage, pour sûr.

 

Si nous arrivons au bout de ceux-ci, nous devrons encore faire attention aux fourbes. Entraînés par les meilleurs Sans-visage de Braavos et rompus à toutes les techniques d’Assassin’s Creed, Paul Tergeist et ses troupes feront tout pour vous tromper.

22. La copie SOS Fantômes : Copie dans laquelle les appels de note de bas de page, issus du texte plagié, n’ont pas été supprimés (NB : marche également pour les liens hypertexte non désactivés…).

22 bis. La copie Premier artisan de France : Copie de TD dans laquelle l’étudiant camoufle ses erreurs originelles par le couper-coller (manuel…) d’un carré de papier sur lequel il réécrit de nouveaux développements.

23. La copie "Miroir, ô mon beau miroir, dis-moi qui est la plus cruche" : Recopier la copie de Beyoncé Coulibaly, c’est recopier sa note aussi.

24. La copie Cluedo : La copie contient encore l’arme du crime, la « feuille de pompe » ayant été oubliée dedans. NB : marche également avec un post-it.

25. La copie humanitaire : La copie contient un brouillon dont l’écriture n’est manifestement pas celle de l’auteur mais, certainement, celle d’un voisin, soucieux d’aider son camarade à compléter son devoir (Et dire que le chargé de TD de droit du travail sanctionne cette Internationale étudiante. Décidément, après le partiel, les lendemains déchantent).

26. La copie multiclonage : Deux copies aléatoirement ramassées en TD sont étrangement jumelles à la « fôte » d’orthographe près.

26 bis. La copie sharingan : Variante de la précédente. Le chargé de TD qui a un cours le lundi et le vendredi retrouve, dans son second TD, au mot près, la correction qu’il a donné lors de la première séance.

 

« Le cœur des Hommes est aisément corruptible », disait Sauron à ses disciples. Agnan Blatard a transposé cette règle aux chargés de TD. Ne vous laissez pas avoir, sous peine de vous écarter définitivement des chemins de l’Université.

27.  La copie Baranne : Brosse à reluire dans le sens du poil, pommade et autres flagorneries composent cette copie.    

28.  La copie Eliot Ness : L’absence de billets de 500 euros et la présence d'un billet doux laissent souvent de marbre l’incorruptible correcteur.

29.   La copie Alain Deloin : Nom du chargé de TD mal orthographié, chargé de TD énervé.

30. La copie « Kaléidoscope lunaire » de Sailor Moon : La copie arc en ciel où chaque paragraphe est souligné d’une couleur différente provoque la cécité du correcteur.

31. La copie rabat joie : Le correcteur a la joie de trouver le rabat collé, trop collé, ou pas.

32. La copie Raoul : Fait pleurer Hervé Valoche.  

33. La copie Kubiac : Copie en forme de doggy bag dont les restes du repas de l’auteur (miettes et autres) constituent de beaux reliefs.

34. La copie Les Experts Miami : Copies dans laquelle des substances bizarres côtoient des taches dont la nature reste mystérieuse.

35. La dernière copie du tas : Là vous n'y êtes pour rien mais que voulez-vous? Votre correcteur est humain et sa série préférée commence dans 5 minutes.

 

Par Dichotome.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dichotome - dans Vie Universitaire
commenter cet article

commentaires

Soyez Les Bienvenus!

  • : Le Droit international expliqué à Raoul
  • Le Droit international expliqué à Raoul
  • : Blog destiné aux confrères juristes en droit international, à leurs proches et aux curieux. Si vous esquissez ne serait-ce qu'un sourire ou réussissez à faire comprendre la clause de la nation la plus favorisée à votre maman grâce à ce blog, son objectif sera atteint. Autrement je n'ai pas le pouvoir de vous divertir... Animé par V. Ndior, MCF à l'Université Toulouse 1 Capitole.
  • Contact

DI et fictions

DI et Fictions

the godfather movie-10643

Partie Une

Partie Deux

Voyez aussi le projet de recherche de l'ULB Droit international et Cinéma et ses analyses de films et séries (dir. Olivier Corten et François Dubuisson).

Contributeurs

Contributeurs

Ont contribué à ce blog, en leur nom propre ou sous pseudonyme :

Anne de T.
Brejon, Aude
Dichotome
Dufour, Geneviève
Ecudor, Henri
Freddy
Jeanne
Jo'
L'Auvergnate
Latty, Franck
Lauranne
Mael

Marie
Maurel, Raphaël

Rios, Jacobo
Rochas, Sabrin
Rousseau, Nicolas
Sakay, Jarod
Sébastien
Steeve
Stocri
Sur, Serge
Thibault
Thomas
Valoche, Hervé

 

Merci à tous ces enseignants, étudiants et amis du droit international !