Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 03:09

raoulbourreauGrand désarroi a frappé à ma porte sous l’apparence d’un facteur chargé d’un paquet de courriers de lecteurs mécontents. Tous des étudiants, irrités par ce qu’ils considèrent comme une position « pro-chargé de TD », donc anti-étudiant.


Sigh.


Soucieux de ne pas me mettre à dos ce lectorat massif et conformément à une ligne éditoriale qui se veut démagogique (cf La charte du doctorant), j’ai décidé de contre-attaquer avec un article qui donnera aux étudiants les clés de la survie ou au moins de la compréhension : le guide du chargé de TD.

 

Une fois n’est pas coutume (rire), ce guide ne se limitera pas au domaine du droit international. Que les étudiants demeurent toutefois sur leurs gardes, car afin de répondre à la vindicte prévisible des chargés de TD, il faudra envisager de s’en prendre à la population estudiantine, un jour prochain.

 

Voici donc une synthèse appuyée par des années d’analyse alors que j’étais moi-même étudiant – analyse surtout pas fondée sur le comportement de connaissances que j’aurais actuellement dans le milieu. Si jamais un chargé de TD devait se sentir visé et s’estimait en mesure de prouver son allégation (grâce à au moins cinq témoignages d’étudiants et deux photos) qu'il m'offre un verre pour que nous en discutions. Comme dit l’autre : « Paie ta paranoïa ».

 

Notez bien pour finir que le terme de chargé de TD recouvre différentes réalités que sont l’ATER, le vacataire et autres termes et sigles barbares qui sont censés ne pas avoir d’influence sur la qualité du « travail dirigé ». Tous les exemples fournis sont inspirés de faits réels.

 

***

 

raoulgandalfLe « Gandalf » : Tel le guide barbu de votre longue quête initiatique, le chargé de TD « Gandalf » est surtout rencontré en Licence 1 (le prologue de la formation de juriste). Il profitera généralement de votre toute première de séance de TD pour vous annoncer que la quête de l’anneau nécessitera une série d’épreuves à vous donner envie de rebrousser chemin immédiatement.

 

— [voix monocorde] Bienvenue en droit, vous allez mourir en souffrant, ou souffrir puis mourir. Dans le meilleur des cas vous ne ferez que souffrir. Si vous espérez finir votre cursus vous devrez dormir 3h par nuit et survivre au droit administratif, au droit des sociétés, aux partiels blancs, aux partiels, à mes collègues et moi, à l’administration et rejoindre les Montagnes du Destin.

— On fait tout ça comment?

— Lisez la fiche de méthodologie et rendez-moi une dissertation sur la notion de droit positif la semaine prochaine.

 

***

 

raoulrossL’Incertain : Tout chargé de TD digne de ce nom joue le rôle de l’incertain à un moment ou un autre de sa carrière. Victime du système universitaire, l’incertain se retrouve à enseigner une discipline qu’il ne connaît pas ou abhorre. Ses connaissances se limitent donc au contenu de la fiche et à la recherche laborieuse qu’il a du effectuer pour être aussi efficace que possible.  Malheureusement la moindre tentative de déstabilisation – volontaire ou non – tend à ébranler sa confiance.

 

— Madame, j’ai profité de mon temps de loisir pour lire toutes les jurisprudences relatives au REP et je suis tombé par hasard sur l’arrêt Coteaux du Languedoc de 1993. Celui-ci fait une référence très mystique aux principes du droit colombien, notamment à l’article 23 de la constitution locale. Qu’en pensez-vous ?

— Euh… Kamoulox ?

 

Ne jamais le pousser à bout. Il se vexera rapidement et répliquera avec une interrogation surprise ou un cinglant « Je serais ravi que vous nous éclairiez sur tout ceci… Exposé pour la semaine prochaine! ». Mais le plus souvent il tentera de noyer le poisson.

 

***

 

raoulbarneyLe Charismatique : Il créé l’admiration de ses étudiants par sa simple présence, par une intonation, un mouvement de mèche rebelle, un accent allemand ou la possession d’un casque de moto, tout ceci indépendamment de son physique.

 

Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes lorsque ce charisme est assorti d’une pédagogie à toute épreuve. Ce n’est pas toujours le cas.

 

***

 

raoulscarletLa Bombe : (homme ou femme) La bombe a le physique en plus/à défaut de la connaissance. La bombe réduit le taux d’absentéisme de façon radicale et fait tomber les mâchoires à la première séance ("Putaiiin!!!"). Les étudiants du sexe opposé nient désormais l’existence du dernier rang et arrivent anormalement en avance pour bien se placer dans la salle. Les étudiants du même sexe se contenteront de sourires polis (=hypocrites) en face de la bombe et de remarques vipérines dans son dos.

 

— Bonjour Madaaaaame/ Monsieeeeeeur!!

— Bonjour.

— (Pétasse…)/(Blaireau…)

 

La bombe féminine fait souvent l'erreur fatale de s'asseoir sur son bureau, de se pencher un peu trop pour rendre les copies ou, pire, d'écrire au tableau.

 

***

 

jeanclaude20convenant1pe7jpg2Le Touriste : Le touriste prépare ses séances avec autant de motivation que s’il devait se faire épiler le maillot. Parfois il ne les prépare pas et aura même l’audace de l’avouer au début de la séance (à vous de juger si c’est opportun ou non).

 

ET POUR CAUSE, être chargé de TD le SAOULE CONSIDERABLEMENT. Il n’a pas le choix. Tout ce qu’il demande c’est que vous ne l’enquiquiniez pas et que vous limitiez vos questions au strict nécessaire, surtout les lendemains de (sa) beuverie. Notez qu’il manipule de façon assez nerveuse tout objet qui passe sous sa main pendant que les étudiants parlent et évite le contact visuel.

 

— Monsieur, ça se passe comment pour les exercices?

— Baaaah… (soupir) Je ne vous oblige à rien, rendez-moi un ou deux comm… plans de commentaires dans le semestre et j’en tiendrai compte pour votre moyenne.

70% des étudiants obtiendront 10 car il ne les aura toujours pas identifiés à la fin du semestre. Le fameux "Vous êtes qui déjà?" à la séance 11.

 

***

 

raoulmursHarry : Il vous veut du bien, mais pour de vrai. Harry en a bavé lorsqu’il était lui-même étudiant. Il est doté d’empathie et souhaite plus que tout que vous vous en sortiez. Harry ne sera pas forcément le plus pédagogue, le plus sûr de lui ou le plus cultivé mais il cherchera à bien faire, quitte parfois à se faire abuser par des étudiants intrinsèquement doués pour la manipulation.

 

— S’il vous plaiiiiiiiiiiiiiiiit ! J’ai raté mon TD de sûretés et je suis AJAC + rattrapages de semestre 1 et sur le point de me faire sabrer ma bourse! Mon père est mineur au Chili et ma mère vend des allumettes sur la Place Rouge! Vous êtes le seul à pouvoir me sauver…

— Bon… d’accord, je veux bien prendre une dernière dissertation. Mais c’est ex-cep-tion-nel.

 

Lorsque Harry est pédagogue, sûr de lui, cultivé et bombe, il devient Super Harry, le chargé de TD idéal.

 

Désolé, ça n’existe pas.

 

***

 

Le Sournois : Parfois cousin du touriste, le sournois vous blouse pendant le semestre grâce à la promesse de monts et merveilles, sur la base de critères "objectifs".

 

— Je sais que cette matière est difficile, surtout pour des étudiants de L2. On va faire en sorte de rendre ce semestre aussi didactique que possible. Soyez présents aux TDs, participez un minimum, rendez les devoirs que je vous demande et ne vous plantez pas en partiel blanc. Vous aurez la moyenne !

 

[15 semaines plus tard]

 

— Purééééééé, il m’a mis 7 sur 20 l’batard ! J’ai jamais eu en dessous de la moyenne, comment ça se fait ?

 

***

 

raoulnickyALTDC : A Ta Tête Du Client (autrement appelé "Dans Les Yeux"), chargé de TD dérivé du Sournois et du Touriste. Il aura un intérêt marqué pour les étudiants les plus beaux, les plus drôles ou les héritiers de politiciens/juristes prestigieux. Ceux-ci bénéficieront de sa conversation en fin de séance tandis que les autres lutteront pour réussir à ne serait-ce que passer le bras afin de poser leur cas pratique sur le bureau (et obtenir 6).

 

— En m’appuyant la profondeur de votre décolleté et sur un algorithme appliqué à votre bonnet de soutien-gorge, je me dois de constater que vous avez un véritable potentiel ! 14 de moyenne.

 

***

 

Le Rêveur : Celui-ci, bien qu'objectivement compétent et sympathique, vit dans son propre monde et maîtrise l’art de la digression inadéquate, au grand dam de ses étudiants.

 

— …d’ailleurs, cette application mémorable de l’article 1382 par le TGI de Nice me rappelle cette fois où mon chat, Vedel, a renversé ma tasse de café sur l’exemplaire du recueil des grands arrêts que j’avais emprunté à Cujas. [rit toute seule] Ah, le doyen Vedel…

— Madame…

— Oui?

— Et le règlement Bruxelles II dont vous aviez commencé à parler?

 

Il ne ratera généralement pas d'occasion d'évoquer les faits d'actualité ou de lier un thème à la pensée doctrinale d'un ponte dont un étudiant normalement constitué n'entendra pas parler avant la quatrième année. Le TD finira souvent de manière soporifique.

 

***

 

raoulsheldonLe Bourreau : Le bourreau est l'une des plaies de la profession et fait souvent l'objet de plaintes auprès du professeur référent, en raison de son pouvoir de stimulation des glandes lacrymales. Il parviendra à faire chouiner trois étudiantes par séance (désolé mais ce sont presque toujours des demoiselles) et fera bien comprendre à ses troupes qu'il les considère comme des rebuts. Malgré sa formation poussée, il ne sait pas compter au-delà de 12.

 

— Bon travail Monsieur X. Vous avez maîtrisé le fond et la forme, continuez ainsi [rend la copie]

— Merci… (Onze!?)

— C'est la meilleure note du groupe. Les autres vont entre 0,5 et 6. Je vais commencer par lire la copie de Melle Y, elle m'a bien fait marrer…

 

Le bourreau a souvent été victime d'un bourreau et engendrera des bourreaux, mais cela n'excuse rien.

 

Si vous avez les moyens de fuir les individus de cette engeance en début de semestre, faites-le. Period.

 

***

 

Le Pote : Le pote est une sorte de Touriste Charismatique adepte du ALTDC. Il n'a pas compris que malgré la proximité d'âge il y a une différence entre être sympathique avec ses étudiants et participer à leurs soirées ou leur exposer sa vie privée, voire se tourner en ridicule devant eux. Bien que certains étudiants adhèrent à son attitude potache, la majorité de ses protégés le considère généralement avec circonspection (comprendre "mépris") – surtout lorsqu'ils ne réunissent pas les critères du ALTDC.

 

Le Pote a parfois des relents de Sournoiserie. Il devient dans ce cas plus dangereux que le Bourreau en raison de l'effet de surprise.

 

***

Plus sérieusement, cette liste non exhaustive tend à souligner de façon grossière les traits les plus récurrents de la Faculté (française) de droit. Il est rare qu'un enseignant corresponde exactement à l'un de ces rôles et loin de moi l'idée de généraliser des catégories dignes du célèbre BELBIN. D'ailleurs une forte proportion de chargés de TD rassemble plusieurs de ces profils à la fois.

 

Le point le plus marquant dans ces exemples, toujours tirés de faits réels, je le rappelle, est leur propension à tous se retrouver au sein d'une université donnée. L'étudiant, selon son "coup de bol" au moment des inscriptions, se retrouvera dans le groupe de "Oh stylé, elle est trop sympa, elle explique bien!" ou de "Ah non, pas ce chacal! On n'aura jamais la moyenne zarma…".

 

Cela révèle deux choses :

 

1. Le recrutement des chargés de TD n'étant nullement basé sur des critères de compétence pédagogiques, n'importe quel rigolo (y compris moi) peut accéder à la fonction sous réserve de disposer du statut de doctorant et d'être dans les bonnes grâces d'un enseignant. C'est tout.

 

2. Il existe assez peu (aucun) de contrôle sur ce que font les chargés de TD une fois qu'ils se voient confier un ou plusieurs groupes d'étudiants, malgré les enjeux importants placés dans la pointe de leur stylo rouge. Qui plus est, les chargés de TD ne disposent que rarement (quasi-jamais) d'un semblant de formation à l'enseignement sauf lorsque l'Université concernée a le bon sens d'organiser une ou deux journées de sensibilisation. De quoi faire ricaner les enseignants du primaire ou du secondaire.

 

Faut-il alors s'étonner que certains chargés de TD se retrouvent en difficulté face à des étudiants qui sont souvent proches d'eux en termes d'âge?

 

La réponse récurrente à ces deux remarques est loin d'être idoine : la formation du doctorant nécessite qu'il pratique l'enseignement et apprenne son futur métier, dans la violence.

 

Il est vrai que tous les chargés de TD se destinent à l'enseignement universitaire et aiment enseigner. Tout va bien.

Partager cet article

Repost 0
Published by diraoul - dans Vie Universitaire
commenter cet article

commentaires

Renaud 08/04/2012 19:46

Hey je l'avais pas vu ce billet là, pas mal!! J'avoue me retrouver dans plusieurs de ces profils, de façon modérée toutefois!
Une petite remarque: le fait d'être doctorant n'est pas une condition sine qua non (cf. myself). "1. Le recrutement des chargés de TD n'étant nullement basé sur des critères de compétence
pédagogiques, n'importe quel rigolo (y compris moi) peut accéder à la fonction sous réserve de disposer du statut de doctorant et d'être dans les bonnes grâces d'un enseignant. C'est tout."

diraoul 09/04/2012 01:02



Indeed, je reconnais que tu n'es pas le seul élément de ce précédent. Qu'on se le tienne pour dit, les doctorants forment la majeure partie des troupes des chargés de TD mais n'en ont pas
l'exclusivité!


Bisous Renaud!



Seneque de Lageule 25/10/2011 13:11


Vivement un article sur la tarte en mode légitime défense préventive... Si ça peut marcher pour les étudiants, peut-on l'envisager pour certains chargés de TD (genre delapétassiere qui finit
bourreau)?

Merci pour ces moments de franche rigolade!

1 étudian ki kif grav.


diraoul 25/10/2011 13:58



Merci, je kiffe grave ce commentaire! Et le cas de De La Petassiere en Bourreau est sans doute plus proche de la vérité qu'on ne l'imagine :)



Tonton Sto' dit l'Oncle de Raoul 04/09/2011 07:05


Comme par hasard, le rêveur est un DIPiste... C'est douteux! Ajouter qu'il possède un chat nommé Vedel... Ce n'est doublement pas crédible! Il l'aurait appelé Savigny, Batiffol ou d'Argentré!


diraoul 05/09/2011 01:17



Je ne vois pas où tu veux en venir... qui aurait l'idée saugrenue de nommer son chat d'Argentré?



Soyez Les Bienvenus!

  • : Le Droit international expliqué à Raoul
  • Le Droit international expliqué à Raoul
  • : Blog destiné aux confrères juristes en droit international, à leurs proches et aux curieux. Si vous esquissez ne serait-ce qu'un sourire ou réussissez à faire comprendre la clause de la nation la plus favorisée à votre maman grâce à ce blog, son objectif sera atteint. Autrement je n'ai pas le pouvoir de vous divertir... Animé par V. Ndior, MCF à l'Université Toulouse 1 Capitole.
  • Contact

DI et fictions

DI et Fictions

the godfather movie-10643

Partie Une

Partie Deux

Voyez aussi le projet de recherche de l'ULB Droit international et Cinéma et ses analyses de films et séries (dir. Olivier Corten et François Dubuisson).

Contributeurs

Contributeurs

Ont contribué à ce blog, en leur nom propre ou sous pseudonyme :

Anne de T.
Brejon, Aude
Dichotome
Dufour, Geneviève
Ecudor, Henri
Freddy
Jeanne
Jo'
L'Auvergnate
Latty, Franck
Lauranne
Mael

Marie
Maurel, Raphaël

Rios, Jacobo
Rochas, Sabrin
Rousseau, Nicolas
Sakay, Jarod
Sébastien
Steeve
Stocri
Sur, Serge
Thibault
Thomas
Valoche, Hervé

 

Merci à tous ces enseignants, étudiants et amis du droit international !