Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 21:44

drevil.png

Professeurs, chargés de TD et membres de l'administration alliés

pour l'organisation de votre persécution

 

Si vous avez survécu à tout ceci, je vous manifeste mon respect le plus profond. Soyez tranquilles, ce n’est plus qu’un lointain souvenir.

 

Si vous êtes en plein cursus universitaire ou, pire, au début de celui-ci je vous souhaite bien du courage car cette liste de facteurs et éléments récurrents – loin de vous sauver – devrait vous plonger dans l’effroi.

 

Nouveau dossier de la série Guide de la sur(vie) en faculté de droit : les partiels. Rassurez-vous, tout le monde en prend pour son grade.

 

 

De la révision des partiels

 

L’étudiant entamera le semestre déterminé à ficher progressivement ses cours. Il oubliera cette bonne résolution dès la deuxième séance de TD et se mettra finalement à réviser trois jours avant le partiel (Règle du Plus jamais ça… ou pas).

 

L’étudiant se donnera bonne conscience en allant dès l’aube à la bibliothèque Cujas, sortira huit livres des étagères, les dispersera sur sa table (avec les titres bien en évidence) afin de commencer à les ficher. Puis il croisera un copain et partira à sa pause clope 1 sur 8 (Loi des Huit Pauses).

 

Les chargés de TD commenceront à établir des tableaux Excel afin de déterminer combien de centaines de copies ils devront corriger en 3 jours.

 

Les étudiants réaliseront que 65 + 36 + 80 + 120 + 70, ça fait quand même pas mal de pages de cours magistral à maîtriser en une semaine. Sans compter les noms et dates des 95 arrêts de droit administratif, des 50 arrêts fondamentaux de droit international public et des 3500 arrêts essentiels pour comprendre les subtilités du droit de l’UE.

 

L’administration annoncera aux étudiants qu’ils ont six partiels et trois oraux en trois jours (Règle du Juvamine imposé ou de la Perfusion de Guronsan).

 

Des étudiants s’inscriront en masse sur les forums des étudiants de l’université afin de demander si « Qqun aurait lé cours de Fiscal de Monsieur Loluf, Section 3 ? Si posible en docx. Merci. » (Règle de l’opportuniste/Règle de Paul Tergeist).

 

Les étudiants invoqueront une « immunité pour cause de révision » auprès de leurs familles afin d’être dispensés de tâches ménagères (Règle de l’immunité ménagère 1).

 

Des étudiants iront sur Twitter afin de s’enquérir de l’objet des échanges entre enseignants spécialistes de la matière. Ils noteront avec intérêt que l’attention de nombreux universitaires est focalisée sur le récent arrêt Cognac de Sainte Murge II (C. Cass., 2013), lequel créé un revirement jurisprudentiel totalement à contre-courant du positionnement de la majorité de la doctrine. Ils le travailleront à fond. L’arrêt ne tombera pas en partiel (Règle du Pronostic foireux 1).

 

Un étudiant empruntera les notes de cours d’un camarade n’ayant pas séché la moitié des amphis et passera trois jours à déchiffrer son écriture à l’aide de la Pierre de Rosette, avant de pouvoir enfin commencer à apprendre (Règle de la cryptographie).

 

Stabilo enregistrera un chiffre d’affaires record.

 

L’étudiant découvrira avec stupeur qu’en cette année 2013, exceptionnellement, les partiels tomberont tous AVANT les vacances de Pâques alors qu’il comptait dessus pour commencer, non pas à réviser mais à viser ses cours.

 

Un étudiant réalisera qu’il est convoqué à trois partiels en même temps. Il ira négocier à l’administration et se verra parfois opposer un « choisissez les deux matières que vous souhaitez sacrifier et rendez-vous au partiel de rattrapage »… et encore, s’il ne subit pas un PPF (Règle du Phénomène de la Porte Fermée).

 

L’étudiant fera en sorte d’assimiler toutes les locutions latino-juridiques et les récitera chaque soir au pied de son lit au point de laisser penser à ses parents bouleversés qu’il s’est converti à un culte satanique.

 

gaokao.jpg

 

Du trajet vers les partiels

 

Un alignement de planètes non anticipé par les mayas créera un flux karmique néfaste affectant le métro/RER/bus/dromadaire collectif alors que ceux-ci n’avaient pas défailli depuis le mariage de Jennifer Aniston et Brad Pitt (Règle du RATP in your Face).

 

Les habitués du RER A se rappelleront que le mot « Avarie » contient la même lettre et a sans doute été créé par la même personne.

 

L’étudiant compulsera rapidement ses fiches dans le métro mais, faute de réussir à assimiler quoi que ce soit, réalisera qu’il ne connaît vraiment pas son cours (Règle du Tetris cérébral).

 

Il n’aura jamais fait aussi beau que le jour où étudiants et surveillants seront condamnés à aller s’enfermer trois heures dans un amphithéâtre sombre et mal ventilé. Evelyne Dhéliat précisera que la France n’avait pas connu une aussi belle journée depuis 1905.

 

Un étudiant recevra un SMS paniqué d’un camarade lui demandant s’il est déjà parti de chez lui et s’il n’a pas un autre Code civil à lui prêter le temps de l’épreuve. Le premier étudiant découvrira généralement le message en croisant le deuxième devant la fac, au moment où ce dernier lui demandera s’il « a bien reçu [s]on SMS ? ».

 

De la discussion pré-début de partiels

 

Les chargés de TD arriveront en rasant les murs. Celui d’entre eux qui portera l’enveloppe des sujets le fera sous l’escorte de trois de ses collègues, conscient de la maîtrise par les étudiants de certaines techniques d’Assassin’s Creed.

 

Shirley Gourou arrivera en n’ayant révisé qu’un seul chapitre, convaincue (suite à la lecture des lignes de la main de son chargé de TD) qu’il fera l’objet du partiel. Elle rappellera que les prédictions formulées au cours de ses trois L1 précédentes ont rarement été démenties (Règle du pronostic foireux 2).

 

Un étudiant demandera à son groupe de copains s’il risque d’être pénalisé par le fait qu’il n’ait lu que trop rapidement le chapitre du manuel de Paquet-Cristofis consacré à la rente viagère et les articles de Smisson, Poultrie et Majouz sur la question. Les copains réaliseront qu’ils ne savent même pas de quoi il s’agit et se rueront sur leurs manuels (Règle du « Pu**** mais tais-toi !).

 

Un étudiant sera toujours (et désespérément) à la recherche d’un Code civil dix minutes avant le début du partiel. Quelque part dans la ville sa mère sera en train de menacer un chauffeur de taxi de le frapper avec ledit Code civil s’il ne grille pas tous les feux rouges.

 

Un chargé de TD découvrira en discutant avec ses collègues qu’il est le seul à ne pas avoir parlé de la bioéthique à ses étudiants alors que la connaissance de cette notion est indispensable au traitement du sujet de partiel. Il s’abstiendra de le mentionner et demandera à ses collègues s’ils voient un inconvénient au fait qu’il quitte l’amphithéâtre avant la fin du partiel (Règle du Touriste).

 

De l’installation en partiel

 

Les étudiants prévoyants déballeront une barre chocolatée, une clémentine et une bouteille d’eau. Les étudiants non prévoyants s’en rendront compte et réaliseront qu’ils mourront de faim au bout d’une heure de partiel. Les chargés de TD paranoïaques se demanderont, en plissant les yeux, s’il est possible de placer des antisèches dans une clémentine.

 

Les chargés de TD seront contraints de rappeler à des étudiants pourtant aguerris qu’ils doivent être séparés par un siège libre. Cela permet d’éviter le fléau de la triche et d’atténuer une promiscuité propre à la diffusion d’odeurs corporelles consécutives à plusieurs heures de réflexion intense (Règle du Siège d’écart).

 

Les deux tiers des éclairages de l’amphi seront en panne, plongeant les lieux dans une pénombre digne des catacombes. Les chargés de TD se diront qu’il eût été utile d’inciter les étudiants à ramener chacun leur torche, comme à Koh Lanta, surtout dans la mesure où certains ne reviendront de toute façon pas au campement après l’épreuve.

 

L’entrée du professeur responsable de la matière occasionnera un silence revérencieux mais ce dernier ne sera pas dupe, son sixième sens lui permettant de percevoir les hurlements mentaux des étudiants à son intention. Heureusement, la lapidation mentale n’a pas sa place dans le Code pénal (Règle de la Lapidation mentale).

 

george w bush shoe throw01

 

Les chargés de TD devront jouer les videurs pour contrôler les codes et constitutions. Le taux de de refoulement sera comparable à celui d’une boîte hype des Champs-Elysées un samedi soir (Règle des Bains-Douches).

 

Certains chargés de TD se marreront en comparant la manière dont les étudiants lèchent le rabat adhésif de leur copie. Certains étudiants, honteux et victimes d’un esprit (aussi) mal tourné (que celui des chargés de TD), trouveront des techniques alternatives telles que l’humectage du bout d’index ensuite passé directement sur la copie.

 

Des étudiants auront oublié leurs cartes étudiant et tenteront d’entrer en amphi avec leur carte UGC Illimité, suscitant chez les surveillants un « Et vous iriez à la douane avec votre carte de fidélité Pasta Cosi » ? Les étudiants étrangers tenteront leur chance avec leur carnet de vaccination (Règle de la Carte nationale de fidélité).

 

Les chargés de TD aboieront afin que tous les sacs soient bien placés sur les côtés et que « je veux rien voir sur votre table à part de quoi écrire et de quoi vous nourrir ».

 

Le sujet ne sera jamais distribué à l’heure prévue mais six à huit minutes plus tard… dix à quinze minutes dans une université du sud de la France… et c’est déjà bien (Règle du quart d’heure marseillais).

 

De la découverte du sujet

 

Les chargés de TD découvriront parfois le sujet de l’examen en même temps que les étudiants et seront pris d’un fou rire. Contrairement à ce que vous dira – du regard – votre camarade de rangée, ce n’est pas bon signe (Règle du sujet infaisable).

 

Certains étudiants se mettront à pleurer en découvrant que le référendum d’initiative minoritaire, traité en trois lignes dans un cours de 85 pages, fait l’objet du seul et unique sujet. Une dissertation bien sûr (Règle de la réduction à 0,5%).

 

Toutes les connaissances des étudiants se dissiperont d’un coup, comme mises en fuite par l’entrée d’un groupe de policiers dans un foyer d’immigrés clandestins.

 

Les deux premières phrases d’un cas pratique contiendront généralement un terme dont l’étudiant ne connaît ni le sens, ni la valeur, ni la portée… ni l’intérêt.

 

Un étudiant se demandera comment placer le discours de Bagneux… pardon, de Bayeux dans son introduction alors que le sujet porte sur la transposition des directives européennes.

 

Un étudiant tentera vainement de se souvenir du sens du deuxième « A » de la méthode du D. LACHAIT (Règle du Fail du moyen mnémotechnique pour retenir les éléments à placer dans une introduction).

 

Le professeur responsable, s’il relève de la catégorie du Mandarin, demandera à ses chargés de TD s’ils voient un inconvénient à ce qu’il s’en aille maintenant que l’épreuve est lancée. Ils penseront tous « oui » et répondront d’une voix unanime et chantante « Nooon, bien sûr que non Monsieur ! ». Ils sauront dès lors que non seulement il ne reviendra pas, mais qu’il leur laissera en prime les 570 copies à se partager pour correction et double-correction (Règle de la Soumission).

 

Du traitement du partiel

 

Les étudiants verront certains de leurs camarades esquisser un sourire jouissif à la découverte du sujet et écrire directement sur la copie sans même toucher au brouillon. Qu’ils soient rassurés, les camarades en question sont hors sujet ou écrivent une histoire pour divertir le correcteur, conscients qu’ils n’ont aucune chance d’avoir ne serait-ce que 3 sur 20.

 

Un étudiant découvrira une coquille dramatique dans le sujet. Il appellera un chargé de TD qui l’enverra paître. Le chargé de TD – à l’origine de la coquille – en parlera tout de même à ses collègues, lesquels se concerteront et feront une annonce publique une heure après le début de l’épreuve. Les étudiants pousseront des gémissements en signe d’agacement mais n’obtiendront pas annulation de l’épreuve malgré une – vaine – invocation du Code de l’éducation.

 

Certains surveillants se pencheront parfois par-dessus l’épaule d’un étudiant en train de composer. Ces surveillants réprimeront une expression de dépit, laquelle sera toutefois perçue par l’étudiant dont le stress optimal lui octroiera momentanément les compétences d’un personnage de la série « Lie to Me ».

 

L’étudiant tentera la technique du plan « Sens / Valeur / Portée ». Ne parvenant (toujours) pas à comprendre la différence entre ces trois termes il rejettera aussitôt cette technique et optera pour un plan chronologique.

 

Un chargé de TD révélera des compétences militaires inavouées et se mettra en mode « Ronde », arpentant inlassablement l’amphi à la recherche de la moindre trace de fraude. Ses collègues hausseront les épaules, resteront à l’estrade et parleront du dernier film de Tarantino/de thèse/du fait que seuls trois professeurs émérites sur toute la surface de la Terre pourraient traiter un tel sujet de partiel en si peu de temps, de préférence sous amphétamine (Règle du kapo).

 

profassassin

 

Quinze minutes après le début de l’épreuve un étudiant n’aura toujours pas choisi lequel des sujets est « le moins pire » entre la dissertation sur « La pensée de Kelsen telle que perçue par la doctrine néerlandaise de 1970 à 1985 » et le commentaire comparé de deux locutions latines dont aucun terme ne lui est familier (malgré une vaine tentative de rapprochement avec les sorts de Harry Potter).

 

Un téléphone portable sonnera quelque part dans un sac. Son propriétaire fera généralement le mort pour ne pas être identifié. Hervé Valoche finira par menacer de brûler le sac si son propriétaire ne se manifeste pas.

 

Beyonce Coulibaly arrivera une minute avant la légendaire Dernière Limite pour avoir le droit d’entrer en examen.

 

Une chargée de TD, réalisant subitement qu’elle est la seule femme de l’équipe, sera condamnée à accompagner toutes les filles de l’amphi aux toilettes. Règle inverse valide (Règle de la Dame Pipi).

 

En L1, le quart de l’amphi se videra à la fin de la première heure. Certains des déserteurs ne seront en fait venus que pour ne pas perdre le bénéfice de leur bourse. Les chargés de TD se frotteront les mains, considérant que ces copies seront corrigées en 15 secondes (Règles des étudiants CROUS).

 

Un étudiant ouvrira sa canette de coca. Le bruit sera décuplé au point d’atteindre l’intensité d’un coup de gong, fera lever toutes les têtes et troublera la concentration déjà précaire de certains étudiants pour les dix minutes consécutives. La règle vaut aussi pour l’emballage d’un Bounty (Règle de l’écho).

 

Un chargé de TD trébuchera sur un sac à dos et se croûtera, plus ou moins discrètement. Les étudiants se diront que c’est bien fait.

 

Un étudiant noircira sept feuilles de brouillon et commencera à rédiger 50 minutes avant la fin de l’épreuve.

 

Le chargé de TD se retrouvera « momentanément » seul en surveillance le temps que ses quatre co-surveillants aillent « vite fait griller leur clope »… juste au moment où sa vessie manifestera son existence de manière un peu trop pressante (Règle du fumeur individualiste).

 

Jacques McCoy rendra sa copie une demi-heure avant la fin de l’épreuve. Les autres étudiants tenteront de se rassurer en pensant très fort qu’il a écrit des inepties. Ces inepties lui vaudront un 18 sur 20 (Règle du Prodige).

 

jacques mccoy

 

Les chargés de TD se raconteront des blagues de juristes (le fameux arrêt Discothèque de Porvillette-Sur-Charrue) et éclateront de rire, au mépris de la concentration des étudiants.

 

Un étudiant réalisera subitement qu’il est hors sujet depuis deux heures. Il hésitera à persister dans le creusage de sa tombe (tant qu’à faire) ou à remanier son sujet « à l’arrache » pour rendre au moins un plan détaillé.

 

Un chargé de TD aboiera régulièrement « Et n’oubliez pas d’émarger la liste avant de quitter l’amphi ». Des étudiants oublieront malgré tout.

 

Un chargé de TD, le plus sournois de l’équipe, annoncera qu’il reste dix minutes pour traiter le sujet… généralement au moment où un étudiant aura enfin trouvé un titre pour son grand II/A. Tout le monde criera « heeeeeein ? » et le chargé de TD sournois, donc comblé, leur recommandera de gratter plus vite (Règle du Cours Forrest, cours !).

 

Au moment où un chargé de TD insistera de manière hystérique pour récupérer une copie auprès d’une étudiante celle-ci répliquera « attendez une seconde » et soulignera consciencieusement les titres en quatre couleurs différentes afin de gagner le précieux Point artistique (Règle du stylo arc-en-ciel).

 

Hervé Valoche, constatant que certains étudiants sont toujours en train de composer alors que le temps est écoulé depuis deux minutes, menacera alternativement ou cumulativement : d’éteindre la lumière dans les dix secondes / entamer un compte à rebours solennel à l’issue duquel toutes les copies non-rendues seront ornées d’une tête mort signifiant le point de moins / de partir avec les copies déjà rendues et « bonne chance pour me rattraper et me rendre votre copie une fois que je serai dans le métro » (Règle du Hervé Valoche de Fin de Partiel).

 

Un étudiant expliquera à un chargé de TD, en lui rendant sa copie, qu’il ne s’agit que d’un plan détaillé et implorera sa pitié, s’appuyant sur la technique dite « des yeux du Chat Potté ». Le chargé de TD ricanera (Règle du LOL BAN).

 

Annexe : Du partiel oral

 

Le chargé de TD / l’enseignant responsable (ici appelé « Grand inquisiteur ») apprendra avec horreur qu’il doit faire passer trente étudiants par demi-journée au lieu des quinze initialement prévus car un collègue est parti en vac… est malade.

 

Les étudiants attendront (un temps qui leur paraîtra infini) dans le couloir, les mains crispées sur leurs fiches et sauront que « voi ch’entrate lasciate ogni speranza » (Règle de l’Antichambre de l’Enfeeeeeer de Dante).

 

Les horaires de passage ne seront pas respectés et la session finira avec deux heures de retard, au grand dam du Grand inquisiteur et du dernier étudiant de la liste.

 

Certains élaboreront une stratégie (foireuse) basée sur le fait qu’ils ne passent qu’en dernier et réviseront dans le couloir en éliminant au fur et à mesure les thèmes sur lesquels d’autres sont déjà passés. Puis le Grand inquisiteur modifiera subitement l’ordre de passage (en raison de l’absence d’autres étudiants), le dernier passant alors premier.

 

Le choix du sujet rappellera terriblement la scène du piochage de boule dans le jeu télévisé Motus (Règle de la Boule noire).

 

L’étudiant qui tombera sur la boule noire… euh, le mauvais sujet feindra généralement d’être à deux doigts de tomber dans les pommes. Le Grand inquisiteur lui proposera alors de piocher un autre sujet mais lui enlèvera d’office cinq points en contrepartie (Règle de la Bourse ou la Vie).

 

 


 

 

 

Au moins un étudiant fondra en larmes devant le Grand inquisiteur. Il soupirera (Règle de la Fontaine Wallace).

 

Au moins une étudiante tentera la technique du décolleté, avec un taux de succès de l’ordre de 25%. L’étudiante défaillira en constatant que le Grand inquisiteur initialement prévu a été remplacé par une Grande inquisitrice, à la dernière minute.

 

cersei

 

Un étudiant désemparé tentera une pointe d’humour durant l’oral. Le taux de succès sera comparable à celui d’un sketch d’Arthur.

 

Un Grand inquisiteur, blasé de voir que l’étudiant ne peut presque rien dire sur le sujet, finira par poser la question « Bon, et si je vous parle de X autre notion… que pouvez-vous me dire dessus ? ». Puis, après cet essai infructueux, demandera la définition de la discipline faisant l’objet de l’oral. Puis, désespéré, demandera à l’étudiant de quoi il souhaite parler afin de lui mettre au moins 3 sur 20 (Règle du Divan).

 

Un étudiant sortira ragaillardi d’un oral pour lequel le Grand inquisiteur lui aura affirmé être satisfait. Il constatera trois mois plus tard qu’il a eu 8 sur 20.

 

De la sortie du partiel

 

Les étudiants tendront une embuscade à leurs chargés de TD respectifs pour leur dire à quel point le sujet était dur. Les chargés de TD prétexteront une autre surveillance d’examen – technique symbolique du lancer de bombe fumigène – et se disperseront à la vitesse du vent charriant les feuilles mortes de l’automne de… Bref, s’enfuiront.

 

Deux étudiants réaliseront qu’ils ont oublié d’écrire leur nom sur leur copie. Ils retourneront précipitamment négocier avec les surveillants et se feront allumer.

 

Un chargé de TD jettera un œil à la copie du sommet du paquet, constatera que l’introduction débute par « En tous temps, toutes époques et toutes contrées… ». Il mourra un peu à l’intérieur.

 

Un étudiant réalisera qu’il est sorti de l’amphi avec la page 5 de sa dissertation (censée être la plus intéressante de son travail). Il mourra un peu à l’intérieur.

 

L’étudiant de la rente viagère (cf. début du dossier) demandera à ses camarades s’ils ont bien évoqué l’arrêt Poiscaille Pafré, indispensable au bon traitement du sujet. Leur soirée sera définitivement ruinée (Règle du Pu**** mais VRAIMENT tais-toi !).

 

northkorea

 

Un chargé de TD essaiera d’insérer les copies blanches dans son tas de copies lors de la répartition. Et se fera lamentablement griller.

 

L’administration appellera certains chargés de TD en leur indiquant que, du fait de leur disponibilité excessive, il a été décidé qu’ils prendraient un rab de 60 copies de Droit des entreprises en difficulté. Après tout un chargé de TD publiciste doit être polyvalent (Règle du Correcteur polyvalent).

 

Certains étudiants, ayant déjà oublié le programme du partiel qu’ils viennent de passer, iront dormir. D’autres réviseront le partiel du lendemain… ou celui ayant lieu une heure plus tard à l’autre bout du département. D’autres enfin iront boire de l’alcool.

 

Les chargés de Td recompteront collectivement les copies et réaliseront qu’il en manque une. Paniqueront. Puis recompteront les copies et réaliseront qu’ils avaient mal compté et que tout est pour le mieux.

 

Des étudiants iront poster des images .gif immortalisant la souffrance du jour sur les Tumblr universitaires, façon « Quand j’ai vu que le sujet de dissertation concocté par Vernasi-Paquet tombait sur le seul chapitre que je n’avais pas lu… », ignorant que 157 autres auront eu à peu près la même idée.

 

Les chargés de TD invoqueront une « immunité pour cause de correction » auprès de leurs familles afin d’être dispensés de tâches ménagères (Règle de l’Immunité ménagère 2).

 

Un chargé de TD apprendra, non sans tristesse, qu’il est réquisitionné d’office pour reporter les 500 notes de partiel dans l’ordinateur en compagnie d’un membre de l’administration.

 

L’enseignant fera une bonne application de la locution de minimis non curat praetor lors de la séance de consultation de copies (Règle du Parle à ma main).

 

Les partiels de janvier seront corrigés par les chargés de TD en six jours. Contre-corrigés par les responsables du cours en six jours. Les notes seront communiquées en avril.

 

 

 

 

Fallait pas aller en Droit.

 

 

Si cette liste vous rappelle des (mauvais) souvenirs, partagez la avec ceux qui les ont vécus en votre compagnie! Bon courage pour le second semestre :)

Partager cet article

Repost 0
Published by diraoul - dans Vie Universitaire
commenter cet article

commentaires

Rosie 13/06/2015 17:41

Tout ce que vous dites est vrai ! Je suis étudiante en L3 et c'est ce qui se passe. Vos billets sont géniaux. =)

Mély 15/12/2014 21:43

Tu sais que t'as une jolie plume ?
Tes billets sont toujours drôles, bien écrits... et tellement vrais ! Là encore, je reconnais certains passages de ma vie étudiante !

Valoche 16/12/2014 21:48



Merci beaucoup, ça fait plaisir :)



Mélanie 10/05/2014 13:01

Il manque :
- l'étudiant instable mentalement qui tente de lire le sujet à travers la copie histoire de gagner 46,2 secondes sur le reste des élèves
- le prof sympa qui te tourne autours pendant toute l'épreuve car il estime que ton comportement est louche et se délecte comme s'il avait déjoué un attentat terroriste

Jean-Louis Girault 14/05/2013 16:58

Fabuleux ! En quarante ans, rien n'a changé !

touriste 28/02/2013 11:12

In fine, l'étudiant aura ses examens, trouvera un excellent poste découvrant à cette occasion que pour l'essentiel, la formation de la faculté est au mieux totalement à coté de la plaque, voire à
contresens de la réalité juridique. (règle de l'allégorie de la caverne ou de la tour d'ivoire).

Et dans le même temps, les chargés de TD qui se sont tournés les pouces durant 4 ans en ricanant sur le dos des étudiants (règle du principe de Peter), se retrouvent la dernière année à gribouiller
400 pages plus une biblio. bidonnée (règle de après 5 ans une thèse n'est pas qualifiable) réalisant qu'ils se sont fait exploités par la fac. (règle de:"les indemnités pôle emploi ne durent qu'un
temps faut penser à la suite").

La très large majorité va devenir les subalternes de leurs anciens étudiants (re-règle du principe de Peter), et pour éviter le clash, les Profs. désigneront l'un d'entre eux (qualifiés) pour
intégrer un poste de maître de conférence (loi de Dilbert sans aucun doute). La horde d'ex chargés de TD devenus docteurs hurlera au scandale, au poste fléché et qu'il/elle a couché, mais restera
une année encore pour vraiment s'assurer qu'ils étaient bien les dindons de la farce. (syndrome du sadomasochiste qui s'ignore).

Mouahahaha ! ^^

Soyez Les Bienvenus!

  • : Le Droit international expliqué à Raoul
  • Le Droit international expliqué à Raoul
  • : Blog destiné aux confrères juristes en droit international, à leurs proches et aux curieux. Si vous esquissez ne serait-ce qu'un sourire ou réussissez à faire comprendre la clause de la nation la plus favorisée à votre maman grâce à ce blog, son objectif sera atteint. Autrement je n'ai pas le pouvoir de vous divertir... Animé par V. Ndior, MCF à l'Université Toulouse 1 Capitole.
  • Contact

DI et fictions

DI et Fictions

the godfather movie-10643

Partie Une

Partie Deux

Voyez aussi le projet de recherche de l'ULB Droit international et Cinéma et ses analyses de films et séries (dir. Olivier Corten et François Dubuisson).

Contributeurs

Contributeurs

Ont contribué à ce blog, en leur nom propre ou sous pseudonyme :

Anne de T.
Brejon, Aude
Dichotome
Dufour, Geneviève
Ecudor, Henri
Freddy
Jeanne
Jo'
L'Auvergnate
Latty, Franck
Lauranne
Mael

Marie
Maurel, Raphaël

Rios, Jacobo
Rochas, Sabrin
Rousseau, Nicolas
Sakay, Jarod
Sébastien
Steeve
Stocri
Sur, Serge
Thibault
Thomas
Valoche, Hervé

 

Merci à tous ces enseignants, étudiants et amis du droit international !