Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 16:20

profstitre.jpg

 

Il était nécessaire de compléter le tryptique universitaire! Après les étudiants et les chargés de TD, voici les profs.

Les recommandations d'usage sont maintenues : ne lisez pas ceci si vous n'avez pas le sens de l'humour, interrogez-vous sur votre degré de paranoïa si vous vous sentez visés (je ne vous connais même pas) et envoyez toute réclamation au 25 avenue des Prés, Pleureuille le Patouvier, Groland.

 

profstabilo.jpg

J'ai des actions chez Stabilo

Si vous aimez les "livres audio" vous adorerez cet enseignant. En effet sa spécialité est d'ouvrir l'ouvrage qu'il a lui-même écrit – dont l'achat s'avérera indispensable dès le deuxième cours (40 €) – et de vous délivrer une version toute personnelle de son contenu, parfois avec un minimum d'effet théâtral. L'avantage c'est que vous pouvez vous spoiler le chapitre suivant en lisant un peu plus vite que lui. Vous pouvez même vous dispenser de réfléchir et stabiloter le livre en tenant une conversation avec votre voisin. C'est l'antithèse de Flash Gordon (voir plus bas).

Aller à son cours à tour de rôle est une option envisageable, bien que le surlignage de deux livres à la fois nécessite une certaine discipline.

 

Enseignant : Et c'est LÀ qu'à la surprise générale la Cour, ô VILE ET SCELERATE Cour de Cassatiooooon a produit la pire des aberrations juridiques : *silence éloquent, précis Dalloz brandi, yeux révulsés* L'arrêt Société des Poneys du Loiret!!

Etudiant : Ah merde j'étais en train d'envoyer un sms! On est à quelle page?

 

 

profredford.jpg

Call me Robert Redford

Ce professeur a un charisme qui n'est pas nécessairement physique. Cela relève plus d'une aura, une globalité, un ensemble indivisible, un col roulé particulièrement bien fait. (La phrase qui précède correspond à la réponse des étudiants lorsque vous leur demanderez ce qu'ils lui trouvent) Bref, son aura est surnaturelle.

D'ailleurs lorsqu'il sourit en cours magistral les étudiants des deux premières rangées s'évanouissent simultanément.

proffans

Tout le monde s'accorde sur sa personne : les étudiants l'admirent, les étudiantes sont amoureuses de lui, les secrétaires de l'administration collaborent volontiers avec lui et en plus il est sympa.

S'il correspond aussi au profil de "O Captain! My Captain! (voir ci-dessous) il devient alors George Clooney ou Sharon Stone s'il s'agit d'une femme.

 

Etudiants : Non mais il est trop cool…

Etudiant : Si ça peut me permettre de passer cinq ans à ses côtés je veux bien faire une thèse!

Nicole de la Petassiere : Ah mais clair!

 

 

 

profflash.jpg

Flash Gordon

Dès que cet enseignant a fini de dire bonjour – et si tant est qu'il vous dit bonjour et non pas "Bieeeen!" – vous savez que votre calvaire débute. Branché sur fibre optique votre serviteur va débiter ses développements à une vitesse fulgurante pendant l'heure et demie qui va suivre dans le meilleur des cas vous disposez d'un budget conséquent et enregistrez son cours avec un dictaphone ce qui implique de vous installer au premier rang et de mettre des baffes à tout voisin un peu trop bavard. Vous avez remarqué que cette phrase n'avait pas de ponctuation? Oui, c'est un peu ça son cours.

Le plus souvent vous assisterez à la combustion spontanée des stylos, des feuilles voire des mains de certains de vos camarades d'amphithéâtre.

Notez que Flash Gordon vous fait généralement noircir 8 ou 9 pages de cours par semaine, ce qui vous donne un aperçu du programme de révision pour la fin de semestre. Et bien évidemment, on ne peut pas trouver son cours dans un bouquin.

 

profhorace.jpg

Horace Slughorn

Horace se gausse de connaître tout le petit peuple du milieu juridique : il déjeune régulièrement avec les conseillers d'Etat, a des contacts au ministre de la Justice, a contribué à la rédaction de la Constitution de 1958 et est le parrain du troisième fils illégitime du Doyen Vernasi-Paquet. Chaque développement de son cours ou chaque conversation tenue avec lui sera d'ailleurs l'occasion d'évoquer, bon gré mal gré, une de ses anecdotes people.

Bien évidemment cela suscite la convoitise des étudiants qui mettront tous les moyens en œuvre afin de se faire bien voir et bénéficier ainsi de son carnet d'adresses.

Sans surprise c'est l'antithèse de "Dumbledore" (voir plus loin).

Enseignant : Ha ha ha! Ça me rappelle cette plaisanterie de René Coty hier alors que nous prenions un verre au Havana Club!

 

profcaptain.jpg

O Captain! My Captain!

Tout étudiant en droit digne de ce nom a eu, à un moment ou un autre, un professeur/assistant chargé de lui enseigner la Common Law ou le système judiciaire américain. Si cet(te) enseignant(e) est français(e) cessez de lire ce paragraphe car il ne le concerne pas.

Si l'enseignant(e) est américain(e) :

- 50+ de charisme grâce au "cute accent"

- 75+ de charisme parce qu'il/elle incarne l'exotisme qui vous faisait défaut en fac de droit (les germanophones ont rarement cet effet et les étudiants ERASMUS ne comptent pas)

- 200+ charisme car son cours évoque la Cour Suprême, le rule of precedent, le District Attorney, le 5th amendment et beaucoup d'autres notions qui font que vous ne vous êtes jamais senti(e) aussi proche des séries américaines qui vous ont donné envie de devenir juriste.

Soyons honnêtes, c'est quand même une autre ambiance qu'Avocats et Associés, ou les Cordier Juge et Flic.

 

 

profassassin.JPG

Assassin's Creed : Exterminations

Cet enseignant est craint à la fois par ses étudiants, l'administration et ses collègues. Pourquoi? Tout simplement à cause de sa capacité à vous planter une lame psychologique dans la carotide.

Doué d'un regard perçant (rivalisant avec celui des faucons du massif du… hem, bref) l'assassin vous repérera au milieu de 500 de vos camarades en train de mastiquer un chewing-gum et vous détruira psychologiquement devant tout le monde pendant dix minutes pour avoir perturbé la quiétude du cours. Vous êtes à dix rangées de lui mais ça l'a agacé.

 

 


 

Doué d'un esprit de contradiction à toute épreuve l'assassin assistera à un colloque sans rien dire pendant l'ensemble de l'exposé de ses confrères. Une fois celui-ci achevé il prendra volontiers le micro pour remettre en question l'ensemble de la contribution, la carrière, l'adolescence et les parents du confrère.

Doué d'un radar se déclenchant automatiquement cinq secondes après le début officiel de l'heure du cours, l'assassin repérera la malheureuse étudiante qui a tenté de s'introduire discrètement dans l'amphithéâtre :

 

"Qu'est-ce que vous fichez ici? Ouste, scélérate!"

 

La houspillera, conspuera puis lui demandera de retourner dans son lit, ceci sous les regards horrifiés mais compatissants de ses camarades. 

Et cachez-vous lors du prochain cours car il n'oubliera jamais votre visage...

 

 

profeleve.jpg

L'élève de…

Tout juriste a un maître et celui-ci ne fait pas exception. Le problème est que cet enseignant a développé un phénomène d'addiction à toutes les écritures de son maître, addiction qu'il entend bien transmettre à plusieurs générations d'étudiants. Du fait tout développement fourni pendant le cours sera immanquablement validé par la théorie du Maître, qu'il soit mort ou vif d'ailleurs.

 

Cela permettra aux étudiants les plus sournois (j'en ai fait partie) de créer le jeu de la "Récurrence Vernasi-Paquet", ou simplement "Combien de fois va-t-il citer cet auteur au cours de la séance?".

Certains ont envisagé d'en faire un drinking game mais il est plus sage dans ce cas d'enregistrer le cours au magnétophone pour pratiquer en dehors de l'université.

Ceci n'était pas une incitation. L'alcool c'est mal.

 

profpoppins.jpg

Mary Poppins

Au début vous allez trouver Mary Poppins extrêmement bizarre. Et pour cause, Mary est assez excentrique et use d'une méthode qui vous fait faire du droit sans même que vous ne vous en rendiez compte. Elle va…

 

Noon… elle ne va pas transformer l'amphithéâtre en décor de dessin animé et vous faire chanter Supercalifragilisticexpialidocious avec des pingouins en remplaçant les paroles par des noms d'arrêts.

 

…Hum, je viens d'imaginer la scène, ce serait assez drôle en fait… Euh, pardon, BREF!

 

Mary Poppins va attirer votre attention, ce autrement que par la menace du partiel.

 

Sa matière n'est pas forcément passionnante *cough cough* droit atttcha ministratchtif *cough* et elle le sait. Elle va donc faire en sorte de trouver les jurisprudences les plus mémorables pour vous distraire et s'assurer que vous reteniez plus facilement le principe. Pensez à l'affaire du lancer de nains en boîte de nuit, la grange accidentellement brûlée par les amoureux, et toutes ces jurisprudences qui vous ont fait rêver dans des matières normalement peu propices à la joie. Mary va les mettre en avant durant le cours, le plus souvent avec un talent dramatique non négligeable et des schémas, permettant ainsi la manipulation de vos jeunes esprits dispersés. Vous êtes rapidement ferrés comme des poissons et lui accordez votre attention pendant au moins une heure.

 

Et ça en droit c'est un exploit, surtout les premières années.

 

 

profboucher    

Même pas mal

Généralement spécialisé dans des matières impliquant des atteintes à la personne humaine ou à l'animal, le blasé vous retournera les tripes en évoquant les jurisprudences les plus abominables de l'Histoire. Grâce à sa longue expérience de déshumanisation en faculté de droit il a développé la capacité de conter ces histoires sans même sourciller. D'ailleurs il ne vous préparera jamais psychologiquement. Il faut bien vous aguerrir un peu.

 

- "Et c'est ainsi qu'après avoir sexuellement abusé de trois de ses poules Monsieur X les a brûlées vives et s'est mis à danser nu autour du bûcher. Toutefois le plus intéressant dans cette affaire est le fait que la cour ait déduit du comportement de deux des poules que celles-ci étaient probablement consentantes au regard de…"

- "En l'espèce l'hypothèse de l'homicide involontaire a été écartée grâce à l'autopsie qui a permis de constater que l'individu l'avait poignardé 56 fois, coupé les deux pouces puis gravé "O Satanas" sur l'abdomen."

Etudiant : Monsieur… J'peux sortir…? *bruit de vomissement*

 

Pas de chance, ce cours a lieu le samedi à 11h45 alors que vous avez encore des séquelles de la soirée de la veille et que vous vous apprêtiez à aller déjeuner avec votre moitié. D'ailleurs c'est sur elle que vous avez vomi.

 

 

profreducteur.jpg

La réduction à 0,5%

Techniquement cet enseignant peut se rattacher à la plupart des catégories présentées dans ce listing. Sa caractéristique principale repose toute fois dans sa capacité à vous donner un sujet d'examen portant sur (environ) 0,5% du cours qu'il vous a prodigué. Vous savez, le demi pour cent que vous avez occulté dans vos révisions ou, pire, révisé après avoir constaté qu'il tenait sur trois lignes.

Le souci c'est que l'enseignant (sournois?) attend désormais de vous que vous dissertiez pendant au moins une copie double sur la base de votre demi pour cent de connaissances. Même les chargés de TD sont choqués en découvrant le sujet le jour du partiel :

 

Chargé de TD 1 : WTF?

Chargé de TD 2 : On n'aurait pas échangé le sujet de partiel des L2 et celui de l'épreuve d'agrégation par mégarde?

Chargé de TD 1 : Non non… "Licence 2, droit administratif"…

Chargé de TD 3 [sourire de façade] : Chuuut, les étudiants nous regardent bizarrement. Faites comme si de rien n'était.

Chargé de TD 4 [sourire de façade] : Ça tombe bien en même temps, ils voulaient réduire le nombre d'étudiants en L3 l'année prochaine.

Chargé de TD 2 [sourire de façade] : Non mais même moi je tiendrais pas plus d'une demie page là-dessus. Je refuse de participer à la consultation de copies! On va se faire lapider!


 

proftheophile.gif

Théophile Théoricien

Plutôt qu'une longue explication, un exemple concret.

Théophile : …d'ailleurs eu égard à l'écart virtuel qui peut se manifester entre la conception objective et la conception subjective de la notion de déréglementation il apparaît certain que les standards traditionnels ne sont plus pertinents. Il convient alors d'opérer un glissement vers le vocable plus adéquat de délégifération même si ce néologisme développé par l'honorable Vernasi-Paquet n'englobe pas nécessairement tous les phénomènes étudiés par la filière jurisprudentielle du Conseil d'Etat. Voilà donc! Ai-je répondu à votre question?

Etudiant : Parfaitement! Merci! [Réponse intérieure de l'étudiant : Non mais moi je voulais juste qu'il répète la définition du règlement.]

Théophile : Parfait! Entamons donc la section 4.

*mouvement de panique dans l'amphithéâtre*

Etudiants : Attendez, c'étaient les sections 2 et 3!?

Théophile : Bien sûr. Et je ne répéterai pas, nous sommes déjà en retard sur le programme.

 

 

profdumbledore.jpg

Dumbledore

Antithèse complète d'Horace Slughorn, Dumbledore est juste le professeur le plus charismatique de votre université, voire de sa discipline, voire du Droit. Il a une longue carrière derrière lui, un certain âge (50 ans minimum) et a écrit (en dormant) des ouvrages que vous seriez incapables d'égaler même avec équipe de quatre agrégés.

Dumbledore a souvent un physique ou un accoutrement particuliers (lunettes ridicules, cravate vert pomme, chaussettes multicolores, chevelure hirsute), est d'un naturel assez avenant et fait montre d'une modestie qui ne correspond en aucune manière aux quinze pages de son curriculum.

Le souci avec cet enseignant c'est que personne ne pourra gagner contre lui, même après son trépas. Toute personne, étudiant ou universitaire, qui a le malheur d'essayer de le contredire s'expose (ou a la certitude de s'exposer) à la chute de la foudre divine sur sa tête ; foudre divine qui sera naturellement précédée par les réactions de stupeur de l'assistance.

 

Confrère : Monsieur Dumbledore, je ne suis pas d'accord avec vous!

Assistance : Haaaan...

 

Le pire avec Dumbledore c'est que lorsqu'il contrecarre la position d'un collègue sa réponse fait montre d'une diplomatie à toute épreuve, laquelle enrobera la vanne humiliante qui fera rire toute l'assistance.

 

proftabac.jpg

L'industrie du Tabac

A l'instar de son collègue actionnaire de Stabilo, cet enseignant est nécessairement sponsorisé par une marque de tabac. Accro à ses cigarettes il structurera son cours autour de ses pauses clope, à plus forte raison s'il s'agit de séances de trois heures consécutives.

 

Les étudiants useront de cette faiblesse avec stratégie, s'assurant au moins deux pauses d'un quart d'heure : le propre du fumeur étant d'évoluer en groupe les étudiants de la même engeance que le professeur se feront une joie de retarder son retour en lui posant nombre de questions stressantes qui l'inciteront à prendre une deuxième cigarette.

Le souci pour les étudiants non fumeurs est qu'ils se verront refuser à tout jamais l'accès à cette caste de fumeurs gravitant autour de l'enseignant pendant tout le semestre. À moins de s'y mettre aussi…

 

Ceci n'est pas une incitation... sauf si l'enseignant fait passer lui-même l'examen à l'oral.

 

profinterieur.jpg

Le ministre de l'Interieur

L'intérêt du cours magistral est, normalement, de pouvoir y assister sans crainte d'une quelconque forme de sollicitation. L'étudiant s'installe où il le souhaite, sort son matériel de prises de notes, son Mac Book Air, lance éventuellement le dernier épisode de Games of Thrones avec version originale sans son mais avec sous-titres (le fameux VOSSST, très pratiqué à l'université). Bref, le choix comportemental de l'étudiant est vaste mais il suppose la liberté de ne rien faire, contrairement au TD.

C'est là qu'intervient le ministre de l'Intérieur. Adepte d'une méthode d'enseignement émulative… toire… euh… (ou plus simplement frustré de ne plus avoir de véritables interactions avec la populace estudiantine) il va briser la barrière invisible et interpeller des étudiants sur des questions dont ils se seraient bien passés.

 

La démarche reste encore acceptable pour l'assistance lorsque les questions sont adressées au groupe dans son ensemble, cela en vertu d'une convention sociale prescrivant que les étudiants installés aux trois premiers rangs se sacrifieront pour la cause commune. Les autres se contenteront donc d'observer le mur situé derrière le professeur et de feindre une réflexion intense.

Le problème apparaît lorsque l'enseignant désigne des personnes au hasard (= des personnes qui n'ont pas particulièrement impliquées), créant ainsi un climat d'insécurité dans l'amphi.

 

Mme La Ministre : Qu'est-ce que vous en pensez... vous?

Etudiante Beyonce Coulibaly : Hein? Quoi? Vous pouvez répéter la question?

Mme La Ministre [ignorant Hermione Reloux qui à l'avant de l'amphi secoue désespérément la main] : Et vous? Est-ce conforme à la pratique habituelle de la juridiction des baux ruraux?

Etudiant Justin Cogens : Euh… C'est à moi que vous parlez?

 

Notez que dans la plupart des configurations d'amphithéâtre l'enseignant voit TOUT. Absolument TOUT, contrairement à ce que pensent les étudiants. Il a bien compris que vous n'avez pas explosé de rire à cause de son cours mais plutôt de la vidéo Youtube du Jedi Cat VS Pitbull. Méfiance si vous passez sa matière à l'oral.

 

profnouveau.jpg

Le Nouveau

Comme son nom l'indique le Nouveau est nouveau. Il a récemment fini son doctorat, vient d'être recruté pour un premier poste d'enseignement et bénéficie donc de la fougue de la jeunesse, qu'il ait été affecté à sa matière de prédilection ou à une autre beaucoup moins passionnante. Peu importe, il entend faire son travail avec discipline et bonne volonté.

 

Il sera donc ouvert au dialogue avec ses étudiants et les chargés de TD de son équipe, fera en sorte de rendre son cours intelligible et sera aussi agréable que possible avec ses collègues plus expérimentés. Cela peut durer entre deux ans et une dizaine d'années selon la nature profonde du Nouveau. S'il était un ancien Harry ou Super Harry (voir la liste des chargés de TD), il évoluera probablement en Mary Poppins ou en Robert Redford, voire en George Clooney/Sharon Stone avec une arrivée probable au statut de Dumbledore. Idéalement.

 

En fait le Nouveau peut évoluer en n'importe laquelle des autres catégories évoquées infra et supra en fonction de ses influences professionnelles, familiales et de son talent. D'ailleurs, tel Anakin Skywalker, rien n'empêche le Nouveau de sombrer dans le côté obscur et de devenir…

 

 

Le Mandarin

[Accent asiatique cliché] [Musique de fond]

 

 


 

 

On raconte qu'il y a très longtemps, très très longtemps, dans un royaume éthéré nommé l'Université de Droit, coexistaient plusieurs entités à la puissance absolue : les mandarins.

Le Mandarin était considéré comme l'une des existences suprêmes de l'Université de Droit. Le soleil lui-même ne daignait se lever qu'à condition que tous les mandarins eussent fait de même. Lorsque la pluie frappait le sol de son tambourinement cristallin, jamais ô grand jamais ne parvenait-elle à toucher les habits de lumière du Mandarin, celui-ci étant auréolé d'une… Trop long? Passons.

Elevé à la condition divine par sa carrière réussie dans le milieu universitaire, le Mandarin faisait montre de son statut privilégié grâce à sa cour. Il avait sous son commandement une dizaine de chargés de TD dévoués à sa cause, lesquels exécutaient sans jamais blêmir toutes les tâches que le Mandarin aurait légitimement pu effectuer : élaborer de somptueux sujets de partiels la veille de l'examen, corriger des copies par centaines en l'espace de quarante-huit heures d'un mouvement leste du stylo écarlate, et bien naturellement servir de relais avec l'aimable populace étudiante.

profmandarin.jpg

La personne du Mandarin étant inviolable les communications avec lui devaient être aussi limitées que possible. Du fait, le Mandarin faisait en sorte de choisir un digne lieutenant parmi ses chargés de TD. La responsabilité du lieutenant était de communiquer ses directives à l'équipe et de rassembler les requêtes de cette dernière pour les transmettre ensuite au Mandarin. Il statuait justement et avec une rapidité que l'Univers estimait adéquate.

 

Il n'était bien évidemment pas question que l'aimable populace étudiante à qui il octroyait le privilège d'entendre sa parole ne lui parle ou le touche pendant les cours. Lorsque cela arrivait le Mandarin, magnanime, faisait cesser la parole d'un mouvement de la main, considérait l'individu avec bienveillance et lui répondait :

 

Mandarin [accent asiatique cliché] : Jeune étudiant j'apprécie ta requête que je n'ai point encore entendue mais il serait plus raisonnable de la communiquer à ton chargé de TD qui la transmettra au lieutenant qui me le communiquera ensuite.

Paysan : Mais…

Mandarin : Non.

Paysan : M'enfin!

Mandarin : Non.

 

Soucieux de la réputation de son empire et du bien-être des chercheurs de son royaume, le Mandarin dirigeait leurs travaux avec largesse. Les parchemins perdus du temple Eko évoquent des prouesses divines : certains Mandarins étaient capables de diriger dix mémoires et quinze thèses en même temps sans qu'il ne leur soit nécessaire de rencontrer les chercheurs plus d'une fois en l'espace d'une vie. Les chercheurs, eux-mêmes stupéfiés par ce phénomène, sollicitaient parfois le Mandarin pour obtenir des réponses mais le Mandarin ne répondait pas toujours, estimant que la réponse découlait de l'auguste question. Lorsqu'il répondait c'était avec magnificence, synchronisant la date de son message en fonction de l'alignement de Mercure et Jupiter.

 

Bon... il y a des profs normaux aussi.

Partager cet article

Repost 0
Published by diraoul - dans Vie Universitaire
commenter cet article

commentaires

Diane Roman 04/07/2012 11:53

Bonjour et bravo pour cet article hilarant et très fidèle! j'aurais tellement aimé être mary poppins mais des sources étudiantes convergentes et sures - quoique anonymes- sont impitoyables: je suis
flash gordon!

diraoul 04/07/2012 16:16



Je vous remercie pour ce commentaire et confirme que les étudiants sont aussi impitoyables que les enseignants lorsqu'il s'agit de juger ces derniers! Nul doute que vous aurez une pensée pour cet
article lorsque vous reprendrez vos enseignements en cours magistral à la rentrée :)


Je vous remercie de votre visite!



Marianne 04/07/2012 11:08

BINGO !

Je les ai tous eu... SAUF Mary Poppins.

diraoul 04/07/2012 16:17



La Mary Poppins est assez rare finalement, c'est pas très surprenant. Ceux qui en ont connu une ne l'oublient jamais!



Darmaisin 03/07/2012 17:53

Bravo.
Très drôle, rugueux parfois mais terriblement bien observé. Le plus amusant pour moi est maintenant d'essayer de me rattacher à l'une de ces cases et surtout d'imaginer celle à laquelle mes
étudiants me rattachent !
Merci pour ce post bien sympa.
Cordialement

diraoul 04/07/2012 16:19



Commentaire très sympathique (et extrêmement encourageant) de votre part, je suis agréablement surpris de la propagation soudaine de cet article que j'ai pourtant écrit il y a un moment. En ce
qui concerne les fameuses "cases" vous aurez sans doute noté que l'on se rattache généralement à deux ou trois d'entre elles, ce qui est bien normal :)


 


Merci pour visite!



Soyez Les Bienvenus!

  • : Le Droit international expliqué à Raoul
  • Le Droit international expliqué à Raoul
  • : Blog destiné aux confrères juristes en droit international, à leurs proches et aux curieux. Si vous esquissez ne serait-ce qu'un sourire ou réussissez à faire comprendre la clause de la nation la plus favorisée à votre maman grâce à ce blog, son objectif sera atteint. Autrement je n'ai pas le pouvoir de vous divertir... Animé par V. Ndior, MCF à l'Université Toulouse 1 Capitole.
  • Contact

DI et fictions

DI et Fictions

the godfather movie-10643

Partie Une

Partie Deux

Voyez aussi le projet de recherche de l'ULB Droit international et Cinéma et ses analyses de films et séries (dir. Olivier Corten et François Dubuisson).

Contributeurs

Contributeurs

Ont contribué à ce blog, en leur nom propre ou sous pseudonyme :

Anne de T.
Brejon, Aude
Dichotome
Dufour, Geneviève
Ecudor, Henri
Freddy
Jeanne
Jo'
L'Auvergnate
Latty, Franck
Lauranne
Mael

Marie
Maurel, Raphaël

Rios, Jacobo
Rochas, Sabrin
Rousseau, Nicolas
Sakay, Jarod
Sébastien
Steeve
Stocri
Sur, Serge
Thibault
Thomas
Valoche, Hervé

 

Merci à tous ces enseignants, étudiants et amis du droit international !